Infos Pratiques

 

DISPARITION DE LA CARTE ESPACE

Jusqu’à cette année, la municipalité finançait, pour les lycéens, en complément de la carte  Optile (carte scolaire uniquement utilisable dans les bus scolaires), une carte « Espace » dans le cadre d’un contrat passé entre la commune et Marne et Morin. Cette carte permettait à ces lycéens de prendre tous les bus qui correspondaient au mieux de leurs horaires. Nous avons été informés au mois de mai 2011 par le S.T.I.F. (Syndicat des Transports d’Ile de France) que les contrats passés directement entre les communes et les transporteurs étaient désormais illégaux. La seule alternative restante était d’acheter une carte Imagine’R. Devant cet état de fait, la municipalité à décidé de participer, par l’intermédiaire du C.C.A.S., à une prise en charge partielle de la carte Imagine’R achetée par les familles. Cette prise en charge est de la même valeur que la carte Espace, soit 60 €. Elle est réservée aux lycéens Trois options sont désormais possibles pour les lycéens : 1.      Utiliser uniquement la carte Optile qui est gratuite pour les familles (les frais de dossier de 12 € sont pris en charge par la commune. 2.      Faire uniquement l’achat de la carte Imagine’R par les familles et un remboursement partiel de 60 € sera fait par le CCAS (les familles doivent fournir un RIB et le double du contrat Imagine’R) 3.      Une autre option : utilisation de la Carte Optile et de la carte Imagine’R.   

 

Le remboursement partiel  sera alors de 60 € – 12 € (frais de dossier carte Optile), soit 48 € (les familles doivent fournir un RIB, un double du contrat Imagine’R et une photocopie de la carte Optile)

Fait à Quincy-Voisins le 16 juin 2011

Arrêté préfectoral des communes des bassins versants du Petit et Grand Morin

Constatant l’état de crise renforcée et définissant les mesures de restriction des usages de l’eau au seuil de crise renforcée dans le bassin versant du Grand Morin  et maintenant les mesures de restriction des usages de l’eau au seuil d’alerte pour le bassin versant du Petit Morin signé le 23 août 2011, nous portons a votre connaissance l’arrêté suivant :

Arrêté préfectoral des communes des bassins versants du Petit et Grand Morin

Page 1

Page 2

Page 3

Page 4

Page 5

Page 6

Page 7

Internet et L’ADSL

 

Certains de nos administrés ont Internet via France Télécom suivant la longueur de la ligne téléphonique qui les relie au central de Montry. Vous avez pour la plupart 1.2 Mbit, pour certains 0.5 MB.

Il y a ceux qui ne sont pas éligibles à l’ADSL mais qui ont pu bénéficier du WIMAX, antenne payée par le Département mais l’abonnement est un peu cher. Cela fonctionne avec 1 Mbit.

Il y a ceux qui n’ont rien et qui ont décidé enfin de mettre une antenne parabolique. Cela coûte encore plus cher mais cela fonctionne. Vous avez plus ou moins de puissance de connexion suivant la capacité que vous désirez et le prix que vous « choisissez » !

Il y a les entreprises chanceuses de la zone d’activités qui ont pu acheter une connexion à la fibre optique avec toutes les puissances possibles. C’était un engagement du conseil général et notre ZAE de la Bonne Rencontre est connectée. Tous les industriels n’ont pas encore fait ce choix. La future zone de Ternoy en sera équipée.

Pourquoi ces différences ? 

La commune avait bien un accord avec France Télécom pour faire installer un « NRA » qui renforçait le signal ADSL. Un terrain de 13 M2 était mis à disposition gratuitement à l’école de la Dixmeresse. C’était avant que la société France Télécom ne se transforme en société privé « ORANGE » et décide que c’est fini de faire des investissements… Adieu  le service public, vive le privé et son peu de soucis des usagers qui devenaient des « clients ». Ajoutons de juteux profits pour l’opérateur ORANGE et ses actionnaires.

Quelle leçon de cette mauvaise aventure ?

Bravo la privatisation ! Les contribuables avaient payé les réseaux, les centraux et du jour au lendemain « ORANGE » devenait propriétaire de tout ce qui nous appartenait.

Pire : l’entretien est devenu de plus en plus rare. Il a fallu plusieurs mois pour remplacer un simple regard à la Demi-lune.

Conclusion : Merci au gouvernement d’avoir accordé la privatisation qui devait coûter moins cher !

Bravo, pour avoir encore une fois « vendu » ce service public au privé qui engrange les bénéfices sans se soucier des usagers !

Il est sans doute temps de remettre les décisions qui nous concerne à l’administration publique. Elle, elle savait rendre les services que nous payions dans nos impôts. Aujourd’hui nous les payons deux fois sans le service rendu !

Le Maire

Jean-Jacques JEGO

 

HORAIRES DE LA MEDIATHEQUE PENDANT LES VACANCES SCOLAIRES

Mardi : De 10h à 12h / 14h à 18h

Mercredi : De 10h à 12h / 14h à 18h

Vendredi : De 10h à 12h / 14h à 18h

Samedi : De 10h à 17h

Tél : 01.60.04.78.08

mediathequequincy-voisins@orange.fr

 

Heures d’ouverture de la Mairie :

Lundi :                                matin : de 8h30 à 12h00        après-midi : de 14h00 à 18h00

Du mardi au vendredi :  matin : de 8h30 à 12h00        après-midi : de 14h00 à 17h00

Samedi matin :                 matin : de 8h30 à 12h00       

Fermé le samedi après-midi et le dimanche.

Téléphone : 01 60 04 11 21

e-mail : mairieqvcom@orange.fr

Dates des prochains Conseils Municipaux :

Vendredi 29 mars 2013

Dates de ramassage des ordures extra-ménagères année 2013 :

les Mardis 12 mars, 9 avril, 14 mai, 11 juin, 9 juillet, 13 août, 10 septembre, 8 octobre, 12 novembre et 10 décembre

Dates de collecte des déchets verts 2013 :

Le mardi de début avril à fin novembre

Etes-vous sûr de votre tri ?

27570x223.jpg58180x180.jpg

Aujourd’hui, 17 kg de déchets sur 100 kg arrivant sur la chaîne de tri du centre intégré de traitement en vue d’être recyclés, sont des erreurs de tri. Erreurs trop nombreuses qui peuvent perturber le fonctionnement de la chaîne de tri et diminuent l’efficacité du geste de tri. Polystyrène, pots de yaourt, sacs plastiques, font partie des déchets trop souvent déposés à tort dans les bacs de collecte sélective. Ces erreurs « classiques » sont souvent issues de la même catégorie de déchets : les déchets en plastique. En plastique, seuls les bouteilles et flacons se recyclent. Les films plastiques qui enveloppent les emballages et les revues, et les boîtes plastiques transparentes ayant contenu diverses viennoiseries doivent également être proscrits du bac de collecte sélective. Halte également à certains de nos réflexes quotidiens ! Les déchets recyclables doivent être jetés en vrac dans le bac de collecte sélective et ne doivent jamais être mis dans un sac plastique, qui occasionne une gêne pour les trieurs. Bien souvent, ces sacs circulant sur le tapis de tri n’ont pas le temps d’être ouverts par les trieurs et finissent comme les erreurs de tri… à l’incinération ! Pensons également aux économies d’énergie et d’eau : laver les emballages est inutile, il suffit simplement de bien les racler. Enfin de manière générale, en cas de doute, jetez vos emballages dans les ordures ménagères classiques. Ainsi vous ne risquerez pas de polluer le contenu du bac en salissant les emballages recyclables qu’il contient. 

 

Une réponse à “Infos Pratiques”

  1. 21 10 2011
    Yannick (15:52:30) :

    Bonjour. Un petit retour sur l’article ADSL ci dessus:

    Il est exact que France télécomm ait baissé les bras en ce qui concerne le développement et l’amélioration de réseau ADSL avec, notamment, l’abandon du NRA prévu à la dimeresse. Par contre, tout fournisseur d’accès à internet (FAI), ayant pris la place de l’opérateur historique, est en droit et en devoir de suppléer celui-ci (surtout pour les abonnés dégroupés )
    Je suis, pour ma part, raccordé à une ancienne ligne qui provient de Montry (01 60 04 .. ..) et l’atténuation est trop importante pour pouvoir bénéficier de tous les avantages promis tout en payant le tarif plein.
    Afin que les Quincéens qui sont dans mon cas puissent enfin bénéficier d’une bande passante correspondant à ce qu’ils payent, il est nécessaire que ce NRA soit enfin construit par un ou plusieurs FAI.
    Pour ce faire, ceux-ci ont besoin d’un petit local, d’une alimentation électrique et d’une liaison fibre dont les conduites sont déjà en place.
    La sous répartition, qui permet le raccordement de ce matériel au réseau existant n’est qu’à quelques mètres de l’emplacement initialement prévu.
    Donc, pour se résumer, il ne leur manque que la décision d’investir dans la mise en place de ce matériel à notre profit mais également au leur car le nombre de connections ne peut que se développer si celles-ci apportent satisfaction.
    Il est donc envisageable de demander à la commune de proposer et d’organiser une pétition à remettre à chacun des FAI auprès desquels nous sommes abonnés, afin de contraindre ceux-ci (ou celui-ci s’il n’en reste qu’un) à installer ce matériel à l’endroit prévu. Et comme toute pétition, le nombre de signataires est ce qu’il y a de plus important.
    En espérant que mes propos auront un écho

Laisser un commentaire




brest2008terresetmersdebret... |
Commune de GODEWAERSVELDE |
syndicalisme |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | To be In' life
| infolyonsud
| poome